Europe - Et si le « CONVOI DE LA LIBERTÉ  se dirigeait plutôt vers L'UKRAINE  » ?

 - Et si le « CONVOI DE LA LIBERTÉ  se dirigeait plutôt vers L'UKRAINE  » ?

- Et si le « CONVOI DE LA LIBERTÉ  se dirigeait plutôt vers L'UKRAINE  » ?

Par EUROTRIBUNE - Editorial par Didier DENESTEBE, le 26 Février 2022

Et si le « CONVOI DE LA LIBERTÉ se dirigeait plutôt vers L’UKRAINE » ?

« Sans arme, sans haine et sans violence #On roule pour la liberté ! »
Il y a quinze jours un convoi de la liberté aux revendications aussi floues que disparates s’élançait des Régions françaises vers Paris à destination de Bruxelles. Les revendications que l’on jurait, apolitiques étaient brandies en étendard comme des valeurs légitimes et essentielles au premier rang desquelles : LA LIBERTÉ !  

Chacun y allait de son couplet : LA LIBERTÉ contre le Pass sanitaire, LA LIBERTÉ contre les restrictions de mouvement, LA LIBERTÉ contre la hausse des carburants.

Certains revendiquaient le RIC, d’autres la hausse du SMIC.
Les ANTI-VAX se mêlaient aux ANTI-TAXES sur un air populaire ponctué de couplets de notre hymne national « Liberté, Égalité, Fraternité ».
A deux mois des élections présidentielles où chacun aura la faculté démocratique de faire sa révolution en toute liberté dans l’isoloir puis  dans les urnes, le convoi a fait un flop malgré quelques tentatives de récupérations politiciennes.

Il serait pourtant dommage de ne pas servir de cette énergie et de cette mobilisation aux tonalités solidaires, pacifistes et bienveillantes.

Un convoi du même type à destination de KIEV serait aujourd’hui plus consensuel !
De la solidarité, du respect, des encouragements et des financements il y en aurait certainement à foison pour un convoi de milliers de véhicules partis de toutes les capitales Européennes pour provoquer le plus grand rassemblement pacifique de tous les temps à la Frontière de L’UKRAINE.
Avec un seul étendard « LIBERTÉ POUR L’UKRAINE !  »

Là où les plus hauts dirigeants échouent, là où L’OTAN capitule, là où  L’ONU est muette, là où L’Union Européenne est stérile, une petite centaine de milliers de manifestants venus pacifiquement des 27 pays Européens pourrait contrarier le funeste destin d’un dirigeant autocrate et de  la plus grande armée du monde.

Énorme ? Sans doute … Impensable ? Pas sûr !

EUROTRIBUNE - Editorial par Didier DENESTEBE (26-02-22)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI