Europe - Élargissement : comment un pays peut-il rejoindre l'UE ?

 - Élargissement : comment un pays peut-il rejoindre l'UE ?

- Élargissement : comment un pays peut-il rejoindre l'UE ?

Par Parlement Européen , le 21 Mars 2022

Découvrez comment fonctionne l'élargissement et comment les pays peuvent rejoindre l'Union européenne.

Un certain nombre de pays ont demandé à rejoindre l'UE. Toutefois, il s'agit d'un processus long qui nécessite beaucoup de préparation. Apprenez-en plus dans notre article.

Quels pays souhaitent rejoindre l'UE ?

Les pays actuellement candidats sont le Monténégro, l’Albanie, la Serbie et la Macédoine du Nord. La Bosnie Herzégovine et le Kosovo sont des candidats potentiels. Ces pays bénéficient déjà du financement de l’UE, de conseils détaillés sur le plan politique ainsi que d'accords de stabilisation et d'association, leur offrant un vaste accès au marché interne européen.

La Turquie figure également sur la liste des pays candidats.

En mars 2022, l'Ukraine, la Géorgie et la Moldavie ont demandé à rejoindre l'UE.

Quels sont les critères d’adhésion ?

Afin de pouvoir se porter candidat à l'adhésion dans l'Union européenne, un pays doit être Européen et respecter les valeurs démocratiques européennes. Il doit également disposer d’institutions stables qui garantissent le respect de la démocratie et de l'État de droit, d’une économie de marché opérationnelle et avoir la capacité d’assumer les obligations de l’appartenance à l’UE.

Comment fonctionne le processus d’élargissement ?

Un pays est autorisé à adhérer s'il remplit les critères politiques, économiques et juridiques.

Si c’est le cas, il peut alors commencer les négociations avec l’UE sur 35 chapitres couvrant de nombreux domaines politiques.

Une fois que les négociations ont été menées à bien, un traité d'adhésion est finalisé. Ce traité doit être ratifié par tous les États membres et par le pays lui-même avant qu’il ne puisse rejoindre l’UE.

Quel est le rôle du Parlement ?

Les députés européens débattront et voteront sur les rapports de progrès annuels pour chaque pays. L’approbation du Parlement est également requise pour qu’un pays puisse entrer dans l’UE.

Dernières évolutions

Le 6 février 2018, la Commission européenne a publié son document de stratégie relatif à l'élargissement dans lequel elle mentionne 2025 comme date indicative de l’adhésion de la Serbie et du Monténégro. Les représentants de la Commission ont débattu sur cette stratégie avec les députés durant la session plénière le même jour.

Les députés ont majoritairement bien accueilli cette stratégie mais ils ont également souligné le besoin de réformes dans les pays des Balkans occidentaux.

Lors d'un sommet UE-Balkans occidentaux à Brdo pri Kranju, en Slovénie, le 6 octobre 2021, les dirigeants de l'UE ont réaffirmé leur soutien aux pays et présenté une série d'initiatives pour dynamiser la région.

Le Parlement continue de soutenir l'adhésion des pays des Balkans occidentaux à l'UE. Dans une résolution adoptée en juin 2020, les députés appellent l'UE à agir davantage pour faire du processus d'élargissement un succès.

Dans une résolution adoptée en octobre 2019, le Parlement déplore que l'Albanie et la Macédoine du Nord n'aient pas pu entamer les négociations d'adhésion, soulignant que le processus d'élargissement a joué un rôle décisif dans la stabilisation de la situation dans les Balkans occidentaux.

illustration

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI