Europe - Le Parlement européen commémore les 76 ans de la libération d'Auschwitz

 - Le Parlement européen commémore les 76 ans de la libération d'Auschwitz

- Le Parlement européen commémore les 76 ans de la libération d'Auschwitz

Par Parlement Européen, le 31 Janvier 2021

Une cérémonie virtuelle, incluant des discours du Président du Parlement, David Sassoli, et d'autres invités, s'est tenue mercredi 27 janvier.

Le Parlement européen a organisé une cérémonie virtuelle à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, 76 ans après la libération du camp de concentration nazi d'Auschwitz le 27 janvier 1945.

La cérémonie a débuté  à 10 heures par un discours du Président David Sassoli, et des chants traditionnels yiddish par Gilles Sadowsky (clarinette) et Hanna Bardos (voix).

Cette ouverture fut suivie des discours à distance du Président de la Conférence des rabbins européens, le Grand rabbin de Moscou, M. Pinchas Goldschmidt, et de M. Gyula Sárközi, danseur, chorégraphe et représentant de la communauté rom.

La commémoration s'est terminée par une minute de silence en l'honneur des victimes de l'Holocauste et par la prière El Maleh Rahamim, récitée par Israël Muller, Cantor de la Grande Synagogue de l'Europe à Bruxelles.

Pinchas Goldschmidt (né le 21 juillet 1963 à Zurich, en Suisse) est le Grand rabbin de Moscou depuis 1993, travaillant à la synagogue chorale de Moscou. Il a également fondé et dirige le tribunal rabbinique de la Communauté des États indépendants (CEI) de Moscou depuis 1989. Depuis 2011, il est président de la Conférence des rabbins européens (CER), qui rassemble plus de 700 rabbins communaux de Dublin à Khabarovsk.

Gyula Sárközi (né le 12 janvier 1962 à Budapest, en Hongrie) est danseur, maître de ballet et chorégraphe, ainsi que fondateur de l'école de danse musicale et du lycée professionnel de Madách. De 1982 à 2009, il a travaillé à l'Opéra d'État hongrois en tant que soliste et maître de ballet. En 2001, il a fondé l'école Madách dans le but de former des danseurs professionnels. Issu d'une famille rom pauvre, M. Sárközi estime qu'il est important de soutenir les enfants défavorisés dans leur éducation.

Illustration : https://pixabay.com/photos/auschwitz-history-concentration-camp-1066516/

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI