Europe - Parlement européen- Exposition "Femme,Vie, Liberté. Le corps de la la femme et l'art comme outils de lutte"

 - Parlement européen- Exposition  Femme,Vie, Liberté. Le corps de la la femme et l'art comme outils de lutte

- Parlement européen- Exposition "Femme,Vie, Liberté. Le corps de la la femme et l'art comme outils de lutte"

Par Parlement européen à Strasbourg, le 09 Janvier 2023

Le vernissage de l'exposition " Femme,Vie, Liberté. Le corps de la femme et l'art comme outils de lutte" par l'artiste iranienne Vanecha Roudbaraki sur invitation du député Mathilde Androuët (groupe ID) aura lieu le 17 janvier 2023 à 18h au Parlement européen à Strasbourg. 

L'exposition se déroulera du 16 au 19 janvier (Bat. Winston Churchill, niv. 0).

Le vernissage au cours duquel aura lieu une allocution de l'artiste entourée de parlementaires se conclura par un cocktail en présence de l'artiste.

L'artiste - 

Vanecha Roudbaraki est née en 1966 à Rasht, dans le nord de l'Iran et est installée en France depuis 1991. Pratiquant les arts martiaux et formée par ses nombreux voyages notamment en Chine, elle considère le corps comme un vecteur de recherche artistique et une source d'équilibre à magnifier. Sa peinture porte en elle toute la charge d'une vie de déracinement et de réenracinement par l'art.

Elle est impliquée dans l’actuelle lutte en cours en Iran et soutient depuis la France des artistes iraniens.

Le Thème de l'exposition -

L'actualité internationale en 2022 a été marquée par la lutte exemplaire des femmes iraniennes, soutenues par un élan populaire sans précédent, contre le régime oppresseur des mollahs.

L'étincelle de cette révolte est née de la mort d'une jeune fille, Mahsa Amini, trois jours après son arrestation par la police des mœurs pour cause d'un port de voile insuffisamment couvrant.

Dompter les corps est une obsession propre à tous les régimes totalitaires. Depuis l'installation du régime des ayatollahs, le corps de la femme est la cible de toutes les violences politiques et juridiques quotidiennes. L'islamisme rejette le corps comme il rejette l'art non religieux. Aussi, quand l'art devient le moyen d'exalter le corps de la femme, il devient dissident.

Cette exposition thématique de Vanecha Roudabaraki retracera toute la dimension politique et révolutionnaire du corps de la femme qui, en Iran, par le refus de le cacher sous un voile, est devenu le symbole même de la lutte contre le totalitarisme islamique.

 - Parlement européen- Exposition  Femme,Vie, Liberté. Le corps de la la femme et l'art comme outils de lutte

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI