Actus Littéraires - “Harcèlement – Kit d'Urgence et Solutions Pérennes” de Marianne Delalande : un guide pratique à l'usage des parents et des enseignants pour lutter contre le harcèlement en amont…de la prévention

“Harcèlement – Kit d'Urgence et Solutions Pérennes” de Marianne Delalande : un guide pratique à l'usage des parents et des enseignants pour lutter contre le harcèlement en amont…de la prévention

“Harcèlement – Kit d'Urgence et Solutions Pérennes” de Marianne Delalande : un guide pratique à l'usage des parents et des enseignants pour lutter contre le harcèlement en amont…de la prévention

Par LIBRE-LIVRE Rubrique SHOPPING , le 22 Septembre 2022

Alors que le harcèlement scolaire vient d’être reconnu comme un délit par la loi, les chiffres restent effrayants : près de 1 enfant sur 10 est harcelé chaque année à l’école. Cela correspond à un million de victimes (source).

Pourtant, cette situation n’est pas une fatalité ! Si rien ne semble fonctionner, c’est avant tout parce que le harcèlement n’est pas traité sous le bon angle.

La psycho-praticienne, enseignante, auteur et maman Marianne Delalande n’hésite pas à jeter un pavé dans la mare en demandant à ce que le harcèlement ne soit plus seulement traité :

Du point de vue de la morale ;

De l’empathie ;

De la sanction a posteriori (car cela suppose un enfant harcelé, devant trouver en lui assez de ressources pour faire appel à un adulte) ;

Par la dissuasion assortie de menace de sanctions.

Dans son livre “Harcèlement – Kit d’Urgence et Solutions Pérennes”, Marianne Delalande montre comment désinstaller d’une façon définitive le logiciel de la tentation du harcèlement.

Car, oui, il est possible de détruire le système qui est à la racine de la motivation du harcèlement ! Il s’agit tout simplement d’annuler ses bénéfices ultimes.

Destiné aux parents et aux enseignants, il présente des propositions nouvelles pour mieux appréhender ce phénomène.

Les propositions avancées ont toutes été utilisées dans des classes de différents niveaux et ont toutes démontré leur efficacité.

" La violence, insoutenable à mon cœur d’enseignante et de maman, de scènes dont j’ai été témoin, m’a littéralement « retourné le cerveau ». Je n’oublierai jamais l’instant précis où, entourée de mes plus jeunes, j’attendais un de mes enfants à la sortie du collège… Je l’ai vu débouler sous mes yeux, en courant et en larmes, passer sans nous voir… à un cheveu de se jeter sur la grand route sans s’arrêter, car poursuivi par une sorte de mégère en furie faisant deux fois sa taille, qui le coursait pour le frapper à coups de lanière. Cet instant a été décisif. Le soir même j’ai pris une décision radicale : consacrer tout mon temps et toute mon énergie à trouver les solutions pour mettre un point final à ces abus. Pour mes enfants, et pour tous les autres Marianne Delalande

Bien que souvent présenté comme tel, le harcèlement dans les écoles n’est pas une fatalité !

Et si on arrêtait de se résoudre au harcèlement scolaire ?

Et si on arrêtait d’importer des méthodes développées loin de chez nous, dans d’autres contextes et d’autres cultures ?

Il ne s’agit pas de mettre en question l’intérêt ni la valeur de ces méthodes venues d’ailleurs, mais de réfléchir à produire et imaginer nos solutions, plutôt que de nous contenter de réponses toutes faites à nos maux. La thématique du harcèlement suppose de développer nos propres armes, inspirées de nos contextes.

Marianne Delalande propose d’agir en amont de la prévention, à la “racine”. Sa méthode du « détricotage », plus générale, est complémentaire aux solutions existantes. Elle les met potentiellement en relation les unes avec les autres, en les éclairant sous un jour différent.

L’idée centrale de cette méthode est d’apprendre aux enfants à « voir » instantanément, « de l’autre côté du rideau » derrière lequel se cache l’agresseur qui envisage de s’en prendre à sa proie. Lever ne serait-ce qu’une partie de ce voile, derrière lequel celui-ci fourbit ses armes, suffit, la plupart du temps à neutraliser l’agression !

Et c’est plus facile qu’il n’y paraît, même les enfants les plus jeunes s’emparent avec plaisir de ces techniques.

Le concept : modifier les logiciels de références à leur source, ceux qui produisent et motivent le harcèlement, pour les remplacer par tout autre chose. Autrement dit, on en détruit, en amont, les motivations, car on leur ôte tous les avantages futurs supposés, directement dans la tête des protagonistes.

Retourner le processus tant qu’il est encore en germe « contre » les auteurs potentiels va avoir un effet radical : ils ne vont pas oser le mettre en œuvre, ce qui va donc l’annuler, purement et simplement.

"Je souhaite, sur un sujet si douloureux, donner un espoir concret aux parents ! Mon guide traite le sujet en mode “solution”, car je crois au volontarisme en la matière."

Pour compléter, accompagner, et enrichir la lecture de son livre, Marianne met en place une chaîne YouTube qui propose gratuitement à ses lecteurs d’abord un, puis des contes réalisés dans le but unique de faire barrage au harcèlement.

Une approche adaptée aux spécificités culturelles françaises

Marianne s’est appuyée sur son expérience et sur sa pratique du terrain, en France. Elle intègre certains particularismes plus ou moins impalpables, avec des résultats probants.

Dans des classes de différents niveaux, ses propositions ont ainsi permis d’aboutir à des prises de conscience et un changement de comportements. Les plus jeunes ont aussi développé une nouvelle complicité à partir d’un référentiel* commun (*termes et symboles utilisés, mode d’analyse commun et instantané de leurs propres interactions…).

"Avant même d’imaginer une action globale, j’ai toujours eu pour habitude de créer des outils pédagogiques, ou des méthodes de conciliation et de communication pour les enfants, de manière empirique. C’est une partie de ces outils et réflexions que j’ai regroupée dans ce livre."

Avec ce guide, Marianne souhaite que :

  • Plus aucun enfant ne craigne d’aller à l’école au motif qu’il risque d’y être malmené ;
  • Plus aucun adolescent ne se laisse piéger sur les réseaux ;
  • En cas de doute sur une situation, les parents soient à même de réagir instantanément, et enfin que les enfants tirent la sonnette d’alarme immédiatement.

Ses atouts :

Une vue globale et détaillée de la situation 

Marianne Delalande a une approche singulière, car elle a expérimenté de manière précise et approfondie chacun des points de vue.

Elle a tour à tour été :

  • Elève ;
  • Parent ;
  • Enseignante ;
  • Thérapeute ;
  • Personnel éducatif divers ;
  • Employée municipale scolarité (études, cantine).

"Je me suis trouvée à vivre, observer, écouter, soigner, analyser, décortiquer le phénomène, depuis tous les postes d’observation et d’action, et j’ai pu considérer et synthétiser les paroles de chacun."

Une proposition inédite : envisager le harcèlement en amont et dans sa globalité

La prévention classique semble considérer le harcèlement comme un phénomène inéluctable, contre lequel il faut lutter avec des rustines.

Marianne propose d’agir en amont, avant toute manifestation de harcèlement afin de modifier l’ensemble des interactions.

Ce qui implique d’attaquer en même temps sur tous les fronts.

En effet, quand un arbrisseau est attaqué par des ravageurs, on se doit de traiter l’arbrisseau, les « ravageurs », mais aussi l’écosystème (terre, ombre, soleil, taux d’humidité) qui a permis les attaques. Or, la plupart du temps, ne sont traités que 1 ou 2 éléments : l’arbrisseau et/ou les ravageurs. Parfois l’écosystème.

Marianne montre comment traiter en profondeur l’arbrisseau, les ravageurs et l’écosystème qui sous-tend les attaques. En modifiant chez les enfants, leur façon de penser, à la fois leur environnement et leurs relations, le harcèlement redevient ce qu’il est vraiment : Marmiteux !

La démarche de Marianne fait aussi le lien entre les parents et les enseignants : le livre s’adresse d’abord aux parents, puis aux enseignants et enfin aux deux. Chacun peut ainsi envisager le point de vue de l’autre.

Un guide qui mixe points de vue théoriques et outils concrets & pratiques

Parents et enseignants vont trouver des histoires, des contes, des témoignages, des extraits de séances ou des pistes de dialogues avec les enfants.

Par exemple :

  • Pour un parent : trouver comment empêcher son ado de tomber dans des relations amoureuses toxiques ;
  • Pour un enseignant : dans sa classe, savoir comment briser la dynamique de la moquerie due au handicap.
  • Les parents trouveront des réponses concrètes à leurs questions telles que :

- À quel âge ça commence, ces problèmes ? Mon enfant est dans les petites classes, est-ce qu’il risque quelque chose ? Dois-je vraiment me préoccuper dès maintenant de ces problématiques ? Les réponses se trouvent au fil de la lecture et plus précisément aux pages : 59-60, 114 -115
- J’ai des craintes pour mon ado, ne puis-je pas simplement bloquer les accès aux réseaux sociaux ? Que lui dire ? Aux pages 166 -171
- Mais pourquoi donc ils ne disent rien, même lorsqu’ils sont adolescents et qu’ils savent… ? Aux pages 33 – 35 , 44 , 65

Un livre utile pour le harcèlement scolaire… mais pas seulement !

Les développements proposés s’appliquent bien entendu à l’école, mais aussi à l’extérieur.

Ils sont utiles aussi dans la vie d’adulte, car les ressorts de l’intimidation sont à peu de choses près toujours les mêmes.

Sommaire

  • Introduction
  • Première Partie : Protéger mon enfant
  • Les conséquences du harcèlement
  • 1) Idée reçue 1 – Les enfants harcelés présentent une caractéristique particulière ?
  • 2) Leur point commun ?
  • 3) J’ai un doute que faire ?
  • 4) Première erreur : La proximité est suffisante ?
  • 5) Deuxième erreur : en parler ?
  • 6) Troisième erreur : l’exhorter à se défendre ?
  • 7) Quatrième erreur : foncer voir l’enseignant ?
  • 8) Les trois leviers à votre disposition
  • 9) L’ingrédient pour utiliser les leviers et agir efficacement
  • Deuxième Partie : Éducation nationale et Harcèlement
  • 1) L’école et le harcèlement
  • 2 ) La prévention
  • 3) La réparation
  • 4) Les actions mises en place : les points négatifs, les points positifs
  • 5) Les conseils dispensés aux parents
  • 6) Responsabilisation, morale, sanctions, solutions ultimes
  • 7) La méthode du détricotage
  • 8) Système de détricotage-retricotage
  • 9) Pour quoi faire ? Modifier les repères
  • 10) Un harcèlement suppose plusieurs facteurs
  • 11) Comment désamorcer les actes d’un harceleur potentiel
  • 12) Moyens concrets
  • 13) Le retricotage

Troisième Partie : Le harcèlement sur les réseaux sociaux

  • Quelles sont les principales caractéristiques du harcèlement en ligne, et comment en minimiser les risques
  • 1) Les spécificités du cyberharcèlement en six points
  • 2) Le plus important : comment apprendre à nos enfants à se préserver ?
  • 3) Au niveau individuel
  • 4) Agir en amont
  • 5) Supprimer les accès ?
  • 6) Nouvelle forme de harcèlement par hashtag #
  • 7) Quelles sont les différences entre ces différents harcèlements
  • 8) Le détricotage
  • 9 ) Pourquoi est-ce que je me bats depuis tant d’années ?
  • 10) Avant de nous quitter
  • Ressources pour aller plus loin : bibliographie, filmographie, articles, sites

Extrait

“L’idée la plus répandue, celle que l’on trouve encore dans des textes qui sont consacrés à ce sujet, laisse à penser que les enfants harcelés sont des enfants qui présentent une caractéristique particulière comme :

  • un handicap ;
  • ou ils sont surdoués ;
  • ils ne parlent pas bien le français ;
  • ils sont en surpoids ;
  • ils sont roux ;
  • ils sont petits, ils sont grands ;
  • ils sont maigres ;
  • ils sont pauvres ;
  • ils sont riches, ils ont des lunettes, ils sont ceci, ils ont cela, et que c’est pour cette raison qu’ils sont ciblés.

Il est normal d’essayer de catégoriser. Cela rassure devant l’impuissance, face à ces fléaux.

Mais non. Il n’y a pas de classe sociale, pas de couleur de peau, de couleur de cheveux ni de couleur des chaussettes, pas de type ou taille d’établissements scolaires ou, que sais-je encore, villes, campagnes, banlieues.

Voyez ces témoignages de deux mamans :

«… ma fille n’a rien de spécial c’est une fille gentille et travailleuse, je n’aurais jamais cru ça, en plus nous sommes dans une petite commune, une toute petite école ! »

« … Je ne sais pas comment, mais elles sont arrivées à rallier toute la classe contre elle ! Ma fille est pourtant une fille tout à fait ordinaire… ».

C’est pourquoi la première chose à retenir, afin de ne pas risquer de passer à côté de quelque chose d’essentiel, est :

− Personne n’est à l’abri et il n’y a rien d’étrange à se poser des questions lorsque l’on est parent.

− Il n’y a pas de profil type. Impossible de se fier à une caractéristique extérieure quelconque pour déterminer le degré de vulnérabilité potentielle d’un enfant.

Pour autant, le risque est-il le même pour tous les enfants ? Pas tout à fait. Voyons cela tout de suite. Car c’est en ayant ces éléments, clarifiés, à l’esprit que vous serez à même d’apporter à votre enfant tout le soutien et la protection qu’il peut attendre de vous.

C’est en effet à nous, parents, qu’il revient d’être les tous premiers remparts pour nos enfants, avant de compter sur qui que ce soit ou de laisser à d’autres (ou encore au hasard), le soin de régler ces questions-là.”

Marianne Delalande : Psycho-praticienne, Enseignante, Auteur et Maman

Marianne Delalande a baigné dans le milieu de l’Éducation depuis toute petite puisqu’elle a vu le jour dans une famille d’enseignants.

Si elle a construit son expérience en exerçant divers métiers, elle a ensuite été rattrapée par la vocation et elle est aujourd’hui Diplômée de l’Éducation Nationale. En parallèle, Marianne est aussi Psycho-praticienne en thérapies brèves et Auteur.

La question du harcèlement lui tient particulièrement à cœur, car elle l’a vécu de l’intérieur. Enfant précoce à une époque où l’on « ne se souciait guère des profils des enfants », elle a été plutôt malmenée par le « système » scolaire.

Elle n’en reste pas moins très attachée à l’école, et témoigne même une grande reconnaissance à l’égard de certains de ses professeurs qui lui ont « tellement appris » !

Dans les années de tourmentes comme dans les belles années, elle n’a cessé d’observer et d’analyser, développant ainsi un sens aigu de la psychologie.

"Lorsque vous êtes un enfant sans défense, et que vous subissez l’acharnement d’un enseignant, vous pouvez juste : serrer les dents, observer, et chercher à comprendre…"

Ainsi, rien n’échappe à son regard appliqué et attentif… C’est avec une bienveillance imprégnée d’une grande lucidité qu’elle peut dépeindre quelqu’un, en faisant des portraits aux détails saillants, ou livrer une analyse pointue des qualités ou des failles d’un système tout entier.

Son insatiable curiosité l’a conduite à embrasser et explorer diverses professions autour de l’éducation, l’enfance, les méthodes thérapeutiques, les nouvelles sciences. C’est ce qui lui donne ce regard si singulier.

Aujourd’hui, Marianne ambitionne de mettre en place un programme anti-harcèlement à l’échelle d’une école maternelle/primaire/collège durant une année. Par la suite, il pourrait être déployé à l’échelle d’une ville et enfin d’un département.

Pour en savoir plus

Commander le livre : https://www.amazon.fr/gp/product/2322408204/

Chaîne YouTube pour découvrir le conte de la Petite Marguerite : https://www.youtube.com/channel/UC1eSpvFMpb9vj9wKIIc0BLQ

Editeur : Books on Demand

Nombre de pages : 214 pages

Prix : 14,90 euros

“Harcèlement – Kit d'Urgence et Solutions Pérennes” de Marianne Delalande : un guide pratique à l'usage des parents et des enseignants pour lutter contre le harcèlement en amont…de la prévention

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A DÉCOUVRIR AUSSI