Irlande - Accord sur le budget de l'UE pour 2022: investir plus pour une relance forte

 - Accord sur le budget de l'UE pour 2022: investir plus pour une relance forte

- Accord sur le budget de l'UE pour 2022: investir plus pour une relance forte

Par UNION EUROPEENNE, le 17 Novembre 2021

  • Accord provisoire conclu lundi soir entre le Parlement et le Conseil
  • Plus de 479,1 millions d’euros en plus de la proposition de la Commission pour des priorités clés telles que la santé, la jeunesse et l’action climatique
  • Rétablissement de fonds essentiels pour des programmes clés suite aux coupes des gouvernements de l’UE
  • L’accord doit encore formellement être approuvé par le Conseil et le Parlement

Les députés se sont battus et ont obtenu un soutien renforcé à la santé, à la recherche, à l’action climatique, aux PME et à la jeunesse dans le budget de l’UE pour 2022.

Lundi soir, les négociateurs du Parlement et du Conseil ont conclu un accord provisoire sur le budget de l’UE pour 2022, juste avant l’expiration de la période de conciliation prévue lundi 15 novembre à minuit. Le Parlement a obtenu au total 479,1 millions d’euros pour ses priorités, en plus de ce que la Commission avait proposé dans le projet de budget mis à jour avec la lettre rectificative.

Les chiffres préliminaires sont donc au total de 169,5 milliards d’euros de crédits d’engagement et de 170,6 milliards de crédits de paiement. Le détail des chiffres sera disponible ultérieurement.

Les députés sont parvenus à augmenter le financement de nombreux programmes et politiques qui contribuent à la relance post-pandémie, en lien avec les priorités du Parlement fixées dans ses lignes directrices 2022. Cela inclut le programme de recherche Horizon Europe (+100 millions d’euros par rapport au projet de budget de la Commission) et le programme LIFE pour l’environnement et l’action climatique (+47,5 millions d’euros). Le programme en faveur du marché unique obtient 30 millions d’euros supplémentaires (notamment 10 millions pour le secteur du tourisme) et le Parquet européen obtient 3,8 millions d’euros supplémentaires pour protéger l’argent des contribuables européens.

Jeunesse et santé

Soutenir la jeunesse demeure une priorité clé du Parlement: les députés sont parvenus à augmenter le budget d’Erasmus+ de 35 millions d’euros. EU4Health est également renforcé (+51 millions d’euros) afin de construire une solide Union européenne de la santé et d’accroître la résilience des systèmes nationaux de santé publique.

Aide humanitaire, migration et aide extérieure

L'instrument de voisinage, de coopération au développement et de coopération internationale (IVCDCI - L’Europe dans le monde) a été complété de 190 millions d'euros, l'accent étant mis sur la lutte contre les pandémies, notamment par la vaccination.

L'aide humanitaire a été augmentée de 211 millions d'euros, afin de permettre à la réserve de solidarité et d'aide d'urgence de couvrir les besoins accrus du Fonds de solidarité de l'UE en relation avec les catastrophes naturelles dans l'UE.

Dans le cadre de l'accord global, les projets de budgets rectificatifs 5 et 6, axés sur l'aide aux réfugiés syriens en Turquie et dans la région, et le financement de 200 millions de doses de vaccination par le biais du mécanisme COVAX, ont également été approuvés.

Citations

Jan Van Overtveldt (ECR, BE), président de la commission des budgets, a déclaré: "Dans l'ensemble, je suis satisfait de l'accord conclu. Il contient des réponses importantes aux défis auxquels l'Union est confrontée aujourd'hui. Dans le domaine de la santé pour poursuivre la lutte contre la crise du COVID-19, mais également en ce qui concerne la recherche et l'innovation nécessaires à la modernisation de nos économies et la protection de nos frontières communes."

Karlo Ressler (PPE, HR), rapporteur général pour le budget de l’UE pour 2022 (section III - Commission), a affirmé: "Les négociations budgétaires se sont déroulées dans des circonstances difficiles, pendant la lutte contre la pandémie et ses conséquences, et nous pouvons être satisfaits du résultat. Le Parlement a réussi à renforcer le prochain budget européen de près de 500 millions d'euros. Ces renforts permettront de relancer l'Europe et d'ouvrir la voie à une Union plus résiliente, en mettant l'accent sur le soutien aux PME, sur l'amélioration de la mobilité des étudiants, sur le renforcement de l'UE en matière de santé et sur la poursuite des investissements dans les transitions numérique et écologique. Un accent particulier a été mis sur les dimensions extérieures avec un soutien supplémentaire à l'aide humanitaire et un soutien aux efforts de vaccination dans le monde entier. Ce budget est un message clair pour tous les Européens: l'Europe est engagée dans une reprise forte, pour tous les secteurs, toutes les régions et toutes les générations."

Damian Boeselager (Verts/ALE, DE), rapporteur pour les autres sections, a déclaré: "Je me félicite de cet accord, car il permettra d'assurer le bon fonctionnement des institutions ainsi qu'un meilleur contrôle de tous les instruments de l'Union, comme le plan de relance Next Generation EU."

Prochaines étapes

Après que le Conseil aura formellement approuvé le compromis, celui-ci fera l'objet d'un débat en commission des budgets jeudi 18 novembre, puis mis aux voix en plénière (lors de la session de novembre à Strasbourg) avant d’être promulgué par son Président.

Environ 93% du budget de l’UE est destiné aux citoyens, aux régions, aux villes, aux agriculteurs et aux entreprises.

 - Accord sur le budget de l'UE pour 2022: investir plus pour une relance forte

 - Accord sur le budget de l'UE pour 2022: investir plus pour une relance forte

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI