Europe - L'action du Parlement pour garantir un salaire minimum équitable dans l'UE

 - L'action du Parlement pour garantir un salaire minimum équitable dans l'UE

- L'action du Parlement pour garantir un salaire minimum équitable dans l'UE

Par Union Européenne, le 24 Août 2021

Le Parlement travaille sur une proposition visant à garantir que les salaires minimaux permettent de vivre décemment dans l'UE. Apprenez-en plus.

La crise du Covid-19 a démontré la nécessité d'un salaire minimum équitable dans l'Union européenne. En effet, de nombreux acteurs de première ligne durant la pandémie, tels que les soignants, les travailleurs de la santé, les puéricultrices et le personnel de nettoyage, ne gagnent que le salaire minimum. Près de 60% des Européens ne bénéficiant que du salaire minimum sont des femmes.

Apprenez-en plus sur la manière dont l'UE améliore les droits et les conditions de travail des travailleurs.

La nécessité d'un salaire minimum équitable

Le salaire minimum est la rémunération la plus basse que les employeurs doivent verser à leurs employés. Même si le montant du salaire minimum varie d’un pays de l’Union européenne à l’autre, il ne permet pas, dans la majorité des cas, de couvrir la totalité des frais de subsistance. Près de 7 travailleurs touchant le salaire minimum sur 10 ont eu du mal à joindre les deux bouts en 2018.

Environ 10% des travailleurs européens sont menacés de pauvreté.

Salaire minimum dans l'UE

Les salaires minimaux mensuels varient considérablement à travers l'UE en 2020, allant de 312 € en Bulgarie à 2 142 € au Luxembourg. Ces écarts sont, entre autres, justifiés par les différences au niveau du coût de la vie dans les pays de l'UE.

Découvrez plus de statistiques sur les salaires minimaux dans les pays de l'UE.

Il existe deux formes de salaire minimum dans les pays de l'UE :

Salaires minimaux légaux : Ils sont réglementés par des statuts ou des lois formelles. La plupart des États membres disposent de telles règles.

Salaires minimaux convenus collectivement : Dans six pays de l'UE, les salaires et dans certains cas les salaires minimaux, sont déterminés par des conventions collectives entre syndicats et employeurs. C’est le cas pour l’Autriche, le Danemark, Chypre, la Finlande, l’Italie et la Suède.

Que fait le Parlement pour parvenir à un salaire minimum équitable dans l'UE ?

En novembre 2017, le Parlement européen, le Conseil et la Commission ont proclamé conjointement le socle européen des droits sociaux, démontrant l'engagement de l'Union européenne en faveur de salaires équitables.

En octobre 2019, le Parlement a adopté une résolution appelant la Commission à proposer un instrument juridique garantissant à chaque travailleur de l’Union un salaire minimum équitable.

Dans un rapport adopté en décembre 2020, le Parlement a souligné que la directive sur des salaires équitables devrait contribuer à éradiquer la pauvreté au travail et à promouvoir la négociation collective.

Les travailleurs ont droit à des salaires équitables qui assurent un niveau de vie décent.

Principe 6 du socle européen des droits sociaux

En 2020, la Commission a publié une proposition de directive visant à garantir des conditions de travail et de vie adéquates dans l'UE. Elle a pour objectif de protéger les travailleurs dans l'UE, mais aussi de combler l'écart de rémunération entre les hommes et les femmes, de renforcer les incitations au travail et de créer des conditions de concurrence équitables dans le marché unique.

La proposition tient compte des compétences nationales et de la liberté contractuelle des partenaires sociaux. Elle s’abstient également de fixer le niveau des salaires minimaux.

ette directive souhaite également promouvoir la négociation collective sur les salaires dans tous les pays de l’Union européenne. Pour les pays disposant de salaires minimaux légaux, l’objectif de la directive est de garantir que le les montants fixés soient adéquats, tout en tenant compte des conditions socio-économiques ainsi que des différences régionales et sectorielles.

Découvrez comment les députés veulent lutter contre la pauvreté au travail dans l'UE.

La commission de l'emploi du Parlement travaille sur la proposition de la Commission et devrait se prononcer en septembre 2021. Un vote suivra en session plénière.

Découvrez comment l'UE travaille à améliorer les droits des travailleurs :

• Le Parlement veut garantir le droit à la déconnexion

• Équilibre vie professionnelle, vie privée : adaptation du congé parental

• « Gig économie » : renforcer les droits des travailleurs (infographie)

 

Illustration : https://pixabay.com/fr/photos/hospice-pour-l-entraide-allaitement-1797305/

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI