Irlande - Relever les défis démographiques de l'Union européenne


- Relever les défis démographiques de l'Union européenne

Par Union Européenne, le 27 Avril 2021

Les changements démographiques représentent un défi majeur pour l'Union européenne. Apprenez-en plus sur les causes de ce problème et sur les solutions possibles.

La dynamique démographique dans l'UE influence de nombreux domaines, provoquant des répercussions économiques et sociales ainsi que des effets culturels et environnementaux.

Même si les conséquences de la crise sanitaire ne sont pas encore toutes connues, il parait évident que la pandémie puisse avoir un impact significatif sur les taux de natalité et de mortalité ainsi que sur les flux migratoires en Europe.

Tendances démographiques dans l'UE

Dépeuplement de certaines régions : fortes chutes notamment en Europe de l'Est et du Sud en raison de la migration intra-européenne depuis ces zones et des faibles taux de fertilité.

"Afflux et fuite des cerveaux" : les « régions d’origine » perdent des travailleurs qualifiés au profit des « régions d’accueil » en raison de l’émigration permanente.

L’écart entre les zones urbaines et rurales : les zones rurales représentent 44% de la superficie de l’Union, mais 78% de la population européenne vit dans des zones urbaines ou dans des zones urbaines fonctionnelles.

Vieillissement de la population : en raison de l'augmentation de l'espérance de vie, 30,3% de la population devrait être âgée de 65 ans ou plus d'ici 2070 (contre 20,3% en 2019).

Déclin de la population : en 2015, l'UE a connu le premier déclin naturel de sa population (enregistrant plus de décès que de naissances). A long terme, la population devrait considérablement diminuer.

Principales causes des changements démographiques régionaux

Les régions dépeuplées sont souvent des zones rurales ou post-industrielles à faible revenu, offrant peu de perspectives pour la population active. L'exode de travailleurs plus jeunes et qualifiés a des conséquences sur le vieillissement de la population, le renouvellement des générations et le développement agricole.

La libre circulation des travailleurs est l'un des quatre piliers de l'UE et de son marché unique. Suite à la crise économique de 2008, de nombreux jeunes professionnels d'Europe du Sud et de l'Est ont émigré vers l'Europe du Nord-Ouest. La crise du Covid-19 pourrait avoir un effet similaire. La réduction de l'activité économique et le chômage devraient générer une nouvelle vague de migration de jeunes dans les États membres et entre les États membres.

Que demande le Parlement européen ?

Pour les députés, le défi démographique devrait être une priorité pour l'Union européenne, tout comme les enjeux climatiques et la transition numérique. Une approche coordonnée, intégrant les principes de durabilité, d'écologisation et de numérisation dans les différentes politiques de l'UE, contribuerait également à inverser les tendances démographiques négatives.

Les changements démographiques doivent être adressés par les pays de l’Union et par les autorités locales. En tant que partenaires dans le cadre de la Facilité pour la reprise et la résilience, ils sont les mieux placés pour mettre en place des plans de relance pour les régions les plus vulnérables.

La stratégie de mobilité de l’Union européenne devrait porter son attention sur les zones rurales et isolées. En effet, les réseaux de transport peuvent endiguer le dépeuplement en renforçant les liens entre les zones rurales et urbaines.

Le tourisme rural pourrait également jouer un rôle important dans la lutte contre le dépeuplement en stimulant la création d'emplois et la diversification économique et démographique des zones rurales.

La pandémie a révélé une fracture numérique, touchant particulièrement les personnes âgées et celles vivant dans les régions moins développées. Des investissements dans le secteur numérique devraient permettre une transition juste et équitable vers une économie numérique et un système d'éducation numérique en ligne accessible à tous les citoyens.

L’augmentation du télétravail pendant la crise sanitaire pourrait contribuer à inverser les tendances de dépopulation dans les zones rurales. En effet, grâce au télétravail, les jeunes travailleurs ne seraient plus forcés à quitter leur région pour leur emploi.

 - Relever les défis démographiques de l'Union européenne

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI