Luxembourg - Brexit : l'Union européenne sacrifie nos pêcheurs.

 - Brexit : l'Union européenne sacrifie nos pêcheurs.

- Brexit : l'Union européenne sacrifie nos pêcheurs.

Par France JAMET Député français au Parlement européen Groupe Identité et Démocratie, le 18 Décembre 2020

Brexit : l’Union européenne sacrifie nos pêcheurs.

La perspective imminente d’un “no deal” entre le Royaume-Uni et l’Union européenne menace gravement la filière de la pêche française.

Afin de permettre la continuité d’accès aux eaux britanniques, la Commission européenne propose une simplification des réglementations à l’intention des pêcheurs européens exerçant dans les eaux d’un pays tiers. Pour la raison qu’il est nécessaire de soutenir par tous les moyens les pêcheurs français, nous ne sommes pas opposés à ce texte par principe. Plusieurs points restent néanmoins inquiétants.

D’une part, la pêche étant devenue une compétence confisquée à la seule exclusivité de l’UE, ce texte donne un blanc-seing à la Commission pour gérer seule toutes les autorisations ainsi que leur suivi. D’autre part, nous déplorons la méthode de négociation choisie par l’UE, qui a toujours davantage ressemblé à une tentative d’intimidation qu’à un dialogue constructif.

À force de braquer le Royaume-Uni, ce dernier a refusé de céder sur un point qu’il aurait vraisemblablement pu accorder aux autorités européennes, à savoir un accès raisonnablement facile des pêcheurs européens dans leurs eaux territoriales. Une filière florissante de notre économie est ainsi sacrifiée parce que les négociateurs européens ont agi par mépris plutôt qu’avec rationalité. Ce triste échec est un nouveau signal de l’urgence, pour la nation française, de récupérer la pleine maîtrise de ses compétences en matière de pêche.

France JAMET

Député français au Parlement européen

Groupe Identité et Démocratie

Commission de l'Emploi et des Affaires Sociales

Commission de la Pêche

france.jamet@europarl.europa.eu

www.europarl.europa.eu

 

France JAMET Député français au Parlement européen Groupe Identité et Démocratie (18-12-20)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI