Belgique - Van Overtveldt: ‘‘Ne prenez pas pour acquis l'accord du PE sur le CFP''

 - Van Overtveldt: ‘‘Ne prenez pas pour acquis l'accord du PE sur le CFP''

- Van Overtveldt: ‘‘Ne prenez pas pour acquis l'accord du PE sur le CFP''

Par Communauté Européenne, le 15 Août 2020

En amont du vote en plénière sur une résolution sur le budget à long terme de l’UE, le président de la commission des budgets a répondu à une interview sur la page Facebook du PE.

Au cours d’une interview en direct sur la page Facebook du Parlement, le président de la commission des budgets, Johan Van Overtveldt (ECR, BE), a évoqué le fonds de relance économique annoncé par la Commission et a rappelé la position du Parlement, à savoir que ce fonds soit substantiel et qu’il s’inscrive dans le prochain budget à long terme de l’UE (cadre financier pluriannuel 2021-2027).

Concernant la question des subventions par rapport aux prêts, il souhaite que le fonds garde un équilibre entre la solidarité pour les pays les plus touchés et la responsabilité: ‘‘Dans les prochains jours, semaines et mois, le principal défi consiste à trouver le bon équilibre entre la responsabilité et la solidarité, afin que chacun puisse arriver à un compromis.’’

Il a souligné combien il était important de préparer un plan d’urgence pour le CFP, que le Parlement devrait demander à la Commission dans une résolution distincte mercredi: ‘‘Alors que juin approche, il restera peu de temps pour faire voter le CFP et pour qu’il soit opérationnel à temps. La discontinuité des programmes européens actuels serait dommageable pour les citoyens mais aussi pour la réputation et la cohérence politique de l’UE.’’

Il a ajouté: ‘‘Évidemment, le PE a un rôle important à jouer dans cette procédure. L’approbation du Parlement doit être obtenue et c’est encore beaucoup moins certain que ce ne le fut pour l’actuel CFP qui arrive à son terme bientôt. Tous les acteurs (Commission, Conseil) devraient prendre en compte ce que le Parlement souhaite. Je sens au sein du Parlement le désir profond de démontrer que nous sommes ici non pas pour notre propre intérêt mais au service des citoyens, pour garantir que le CFP et le plan de relance soient les meilleures réponses possibles à cette crise sévère que nous traversons actuellement et qui aura des conséquences durables pour tous les citoyens de l’UE.’’

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI